Visite virtuelle

Vous pénétrez dans la maison des papillons par un sas (Klimaschleuse). Une porte-rideau empêche les papillons de quitter leur biotope. Vous aurez certainement constaté qu’il fait plus chaud et plus humide dans la maison qu’à l’extérieur, condition indispensable au développement idéal des papillons exotiques et des plantes tropicales et sub-tropicales. La température moyenne est de 26 ° C et l’hygrométrie est de l’ordre de 70 %.

Spaziergang

Prenez à droite en direction des vitrines (Schaukasten). La grande vitrine héberge des chenilles. Elles ressemblent souvent à des feuilles séchées ou de petits bouts de bois mais sont bien de vivantes chenilles dans lesquelles la mystérieuse transformation, appelée métamorphose, va s’opérer et la chenille devenir papillon. Peut-être aurez-vous la chance d’assister pendant votre visite à cette métamorphose qui a lieu, en général, le matin.

La chenille rompt sa gangue et le papillon en sort lentement. Après cette naissance laborieuse, le papillon se repose un moment puis il injecte du sang dans ses ailes qui sont toutes flétries le long de son corps. Lentement les ailes encore humides se déploient jusqu’à atteindre leur taille normale. Le papillon peut maintenant se reposer de ses efforts pendant que ses ailes sèchent Après une demi heure à peine il est capable de voler. Dans la vitrine suivante nous vous montrons d’intéressants insectes tels que des scorpions et des araignées.

Schmetterling

Votre circuit vous mènera d’abord au pont de Filippa. Il porte le prénom de la deuxième fille aînée du Prince et de la Princesse zu Sayn-Wittgenstein-Sayn. Les six autres ponts portent les prénoms des autres enfants de la famille princière, Alexandra, Sofia, Louis, Henri, Casimir et Christian-Pierre. Au lieu de traverser le pont de Filippa, vous pouvez aussi arriver au pont de Sofia en empruntant le sentier de la jungle (Dschungelpfad). Vous y verrez un « réfectoire » où des fruits sont proposés en aliment complémentaire aux papillons et plus particulièrement aux papillons de bananier. La majorité des papillons se nourrissent du nectar des fleurs. Dans le jardin des papillons vous trouverez aussi de nombreuses plantes et fleurs telles que Lantana camara ou hibiscus.

Ces deux plantes produisent beaucoup de nectar que les papillons sucent à l’aide leur longue trompe. Jetez un coup d’œil du pont d’Alexandra sur les grandes carpes japonaises koï qui nagent dans un petit ruisseau. Avez-vous découvert les tortues qui se prélassent sur leur île? Continuez votre itinéraire vers la droite et, via le pont de Sofia, vous passerez devant le coin des hibiscus. Attention : ici toute la famille Caille Naine de Chine pourrait passer rapidement accompagnée de ses poussins nouveaux-nés. Piaillant bruyamment les poussins de cailles nains de Chine, âgés de quelques jours, courent après leur mère. Les poussins, après 23 jours d’incubation, peuvent immédiatement et dès qu’ils sont secs courir et picorer de la nourriture mais ils ont besoin pendant 10 à 14 jours de la chaleur protectrice des parents. Du haut du pont de Sofia vous pourrez admirer le jardin entier. Si, dans l’arrière plan vous entendez un gazouillement joyeux il proviendra des pinsons-tigres d’Asie, des perroquets d’Australie ou des rouge-gorges d’Afrique. Dans les vitrines, à côté du pont de Sofia, nous exposons différentes espèces d’insectes.

Comme certains papillons, ces insectes ont aussi développé des stratégies spécifiques de survie comme dans la nature. Dans certains cas, ils sont tellement bien camouflés qu’il faut regarder très attentivement pour les découvrir. A droite, en empruntant une chicane, vous arriverez dans la maison des papillons de nuit et des chenilles (Nachtfalter-und Raupenhaus). Vous y verrez , entre autres papillons de nuit, l’un des plus grands du monde, l’Atlas Attacus, d’une envergure de 25 à 30 cm. Comme beaucoup de papillons de nuit il se repose le jour. Dans cette partie du jardin se trouve la « nurserie des papillons » où vous pourrez observer les différentes phases du développement d’un papillon. Remarque importante : presque tous les papillons du monde ont besoin d’une plante bien précise pour y déposer leurs œufs. Les feuilles de cette plante particulière servent de nourritures aux chenilles. Sans cette plante il n’y aurait pas de petits. En repassant la chicane vous reviendrez dans la maison des papillons. A votre droite il y a une grande cascade (Wasserfall) avec des arbres à ananas et des fougères. Notre bel iguane vert, bien camouflé, s’y cache volontiers.

Schildkröte

En empruntant le pont de Louis vous arriverez au sud du jardin où, par temps ensoleillé, les papillons aiment particulièrement voleter aux rayons du soleil. En contournant un massif de plantes vous parviendrez aux bancs (Sitzbänke) du jardin qui se trouvent à côté du vivarium à serpents où assis vous pourrez confortablement suivre leurs évolutions. Le bananier en face a de délicieux fruits toute l’année. Le sentier des orchidées (Orchideen) vous mènera au pont de Christian-Pierre et via le pont de Filippa vers la sortie ou bien voulez-vous encore passer un peu de temps dans le monde merveilleux des papillons?

Car il y a encore beaucoup de choses à découvrir! En visitant notre boutique des papillons (Boutique) vous pourrez acquérir un joli souvenir de votre visite, de la littérature spécialisée sur les papillons bien sûr ou vous désaltérer en buvant une boisson fraîche dans notre café. Puis, nous vous invitons à suivre un circuit autour de notre maison des papillons (Naturpfad) où nous vous présenterons des biotopes de papillons de chez nous et vous donnerons des conseils pour l’aménagement de votre propre jardin. Il y a un jardin à fines herbes, un potager, un petit étang, un peu plus loin un jardin de fleurs et un verger à fruitiers. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser à nos biologistes qui vous répondront avec plaisir. Dans le Pavillon nous vous présentons pendant toute la saison des expositions et films vidéo sur et autour du papillon.